Réflexologie

Ma formation en 2001-2002 : 1 an, dans le carde des formations de l’ART (association romande des thérapeutes) à Neuchâtel avec Karin Vidal

Séance : 1ère séance, env 1h30 pour faire connaissance et prendre le temps. Ensuite, compter 1h.

Prix : CHF 80.- / enfants en dessous de 15 ans, CHF 40.-

 

Un peu d’histoire

En 1911, le Dr. William H. Fitzgerald, médecin américain, découvre un peu par hasard qu’une pression à l’aide d’une sonde recouverte de coton sur une partie de la membrane nasale produisait un effet anesthésiant similaire à celui d’une injection de cocaïne…
Il découvrit par la suite que nombreux endroits du corps réagissaient pareil suite à des pressions bien précises. Il mit même au point un système de traitement avec des pinces à linges, ceci prouvant bien que notre corps pouvait réagir, à certains endroits, au toucher et aux pressions effectués en d’autres parties du corps.

Cependant, bien avant lui, on retrouve des gestes similaires et surtout des massages ou pressions sur la plante des pieds.. on trouve des traces de ces traitements chez les Grecs, les Egyptiens, en Chine, chez les Indiens d’Amérique, les Incas et au Tibet, pays où les pieds sont très importants

 

Bien faits et traitements par la réflexologie

Partant de l’idée que toutes les parties du corps ainsi que tous les organes fonctionnels ont une zone réflexe sur ou sous le pied, la réflexologie se veut être une thérapie naturelle, permettant à toute personne qui la reçoit, de voir son corps dans sa globalité se rééquilibrer.

En effet, par pression ou rotation des doigts sur ces zones, on peut réactiver des fonctions « endormies » ou saturées de toxines, calmer les stress, ré harmoniser les fluides (sang, moelle, hormones, liquides d’éliminations etc etc etc)..

Il est souvent des maladies qui résultent de déséquilibres divers, problèmes de circulation sanguine, dérèglement hormonal, surproduction d’enzymes etc etc etc.. la réflexologie par son effet régulateur redonne au corps la possibilité de régler ces sécrétions diverses.

En outre, par le biais du même principe, elle permet d’atténuer sensiblement les douleurs dans grands nombres de cas. Par exemple, on peut intervenir sur une inflammation des nerfs sans les faire « surchauffer » comme pourrait le faire un massage en contact direct avec la zone enflammée.

Par son effet calmant et déstressant, elle permet aux fonctions du cerveau de reprendre leur « rythme de croisière » et ainsi aide à garder les pieds sur terre en cas de surtension nerveuse.

Il n’existe pas « d’overdose » de réflexologie, puisqu’elle se contente de rééquilibrer et harmoniser le corps dans sa globalité. Elle n’a pas pour fonction de sur activer ce qui fonctionne parfaitement.

On peut aussi pratiquer la réflexo sur les mains, les zones sont d’ailleurs les mêmes. Cependant, les mains étant constamment en contact avec divers matières ou objet, elles ont quelque peu perdu leurs fonctions réflexes. De même qu’à une époque où l’homme ne portait pas de chaussures, ses pieds étaient moins sensibles à des traitements de ce genre, par contre on peut certifier que la marche pieds nus est déjà de la réflexo en soi.

 



Contre-indications

Il est très important de mentionner les trois situations suivantes à votre thérapeute

Grossesse (les 3 premiers mois sont à risque, en effet, en réactivant les circuits, il est possible d’activer le système immunitaire qui pourrait être à l’origine d’un rejet du fœtus) 

Pathologies cardio-vasculaires graves comme le cancer (la régénération des cellules ne trie pas les bonnes ou les mauvaises)


Maladies évolutives à cellules dégénérescentes comme le cancer (la régénération des cellules ne trie pas les bonnes ou les mauvaises)